aléser

aléser

aléser [ aleze ] v. tr. <conjug. : 6>
• 1671; spécialis. de l'a. fr. alaisier « élargir », lat. pop. °allatiare, de latus « large »
Procéder à l'alésage de (une pièce métallique généralement cylindrique). Aléser le tube d'un canon. calibrer, 2. fraiser, percer, rectifier, tourner.

aléser verbe transitif (ancien français alaisier, élargir, du latin populaire allatiare) Effectuer l'alésage d'un trou. Reforer un puits de pétrole pour lui donner un diamètre minimal déterminé. ● aléser (difficultés) verbe transitif (ancien français alaisier, élargir, du latin populaire allatiare) Conjugaison Attention à l'accent, tantôt grave, tantôt aigu : j'alèse, nous alésons ; il alésera. ● aléser (homonymes) verbe transitif (ancien français alaisier, élargir, du latin populaire allatiare)

aléser
v. tr. Opérer l'alésage de.

ALÉSER, verbe trans.
A.— TECHNOL. Façonner avec précision la cavité cylindrique ou conique d'une pièce mécanique en la calibrant et en la polissant à l'aide d'un alésoir ou d'une aléseuse :
1. Les trous percés dans les plaques tubulaires sont alésés exactement avec les mêmes diamètres et la même conicité que les extrémités des tubes...
L. SER, Traité de physique industrielle, t. 2, 1890, p. 67.
2. Si ... on veut obtenir un trou parfaitement cylindrique ..., on commence par percer avec un foret un avant-trou d'un diamètre inférieur à celui du trou définitif et on termine celui-ci avec une machine spéciale dite machine à aléser.
P. GORGEU, Machines-outils, 1928, p. 188.
Rem. Selon DUVAL 1959 le terme a un sens plus large et signifie ,,Agrandir un trou dans le bois, un métal, le sol ou bien le rendre conique ou encore percer un trou parfaitement cylindrique dans un bloc.``
B.— Spécialement
1. Augmenter le calibre d'un canon (cf. alésé, ex. 3).
2. Aléser une pièce de monnaie. ,,En aplanir les lés, en redresser les bords; en rehausser les cornes.`` (Nouv. Lar. ill.).
Rem. 1. Cet emploi figure d'autre part ds BESCH. 1845, LITTRÉ, Lar. 20e, DG, BÉL. 1957, QUILLET 1965 et Mots rares 1965. 2. BESCH. 1845 le donne ,,à peu près synonyme de flatir``.
3. FORAGE. ,,Reforer un puits pour lui donner un diamètre minimal déterminé.`` (Lar. encyclop. et Lar. 3).
4. HÉRALD. ,,Diminuer la longueur en parlant des pièces honorables.`` (Lar. 20e).
Rem. En hérald., la majorité des dict. atteste l'emploi du verbe au part. passé adj.; cet emploi se rattache sans doute au sens « polir » (en enlevant les rugosités).
5. TRAV. FÉM. ,,Rendre le relief à une dentelle qui a été lavée.`` (Lar. 20e et Lar. encyclop.).
Rem. Emploi dérivant sans doute du sens « agrandir une cavité ».
C.— Arg. Aléser son cylindre. Aller très mal, être très malade, près de mourir :
3. Il paraît que Louis-Philippe ... est en train d'aléser son cylindre...
D. POULOT, Le Sublime, 1872, p. 175.
♦ ,,Agrandir un sphincter en sodomisant. A donné l'expression : aléser l'agneul.`` (Petit Simonin illustré par l'exemple, Paris, N.R.F., 1968) :
4. ... la chanson où une famille nombreuse allait tout entière se faire sévèrement aléser l'agneul par une compagnie de mousquetaires!
A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 191.
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[aleze]. PASSY 1914 transcrit : - ou -. 2. Dér. : alésage, alèse, aléseur, aléseuse subst. fém. (cf. Lar. encyclop.), alésoir, alésure. 3. Forme graph. — Pour l'alternance é/è de la 2e syllabe dans le paradigme verbal, cf. abréger. — Rem. Ac. Compl. 1842 écrit aleser. Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e signalent la graph. (erronée, précisent-ils) alaiser.
Étymol. ET HIST. — Terme techn. au sens de « rendre plus large », divers emplois : 1. 1671 monnaie (F. POMEY, Dict. royal augm., 2e éd. : Aléser les quarreaux, les flatir plus légèrement et seulement pour redresser les bords et rechauffer les cornes); 2. 1689 « rendre unie la surface intérieure d'un objet qui a été foré » (GUIFFREY, Comptes des bâtiments du roi, 3, 345 ds QUEM. t. 1 1959 : cinq poupées de fonte pour alaiser lesd. corps de pompe); 3. 1697 « augmenter le calibre d'un canon » (SURIREY DE SAINT REMY, Mémoires d'artillerie, 2, 348, ibid. : Allézer, est nettoyer l'ame d'une Piece de canon, l'aggrandir, et le rendre du calibre dont il faut qu'elle soit).
Forme continuant l'a. fr. alaisier « élargir, étendre », XIIIe-XIVe s., issu du lat. vulg. allatiare « agrandir », formé sur latus « large ».
STAT. — Fréq. abs. litt. :4.
BBG. — BAR 1960. — BARB.-CAD. 1963. — BÉNAC 1956. — BOISS.8. — BRUCH (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 292. — DUP. 1961. — ESN. 1966.

aléser [aleze] v. tr. [CONJUG. céder.]
ÉTYM. 1671, « aplanir les bords (lés) de (une monnaie) »; sens mod., 1689; spécialisation de l'anc. franç. alaisier « élargir », du lat. pop. allatiare, du lat. class. latus « large ».
Techn. Procéder à l'alésage de (une pièce métallique creusée d'un trou généralement cylindrique). Calibrer, fraiser, percer, rectifier, tourner. || Machine (aléseuse), outil (alésoir) à aléser.(1697). || Aléser le tube d'un canon.
Au p. p. || Cylindre alésé. || Canon alésé à tel calibre.
DÉR. Alésage, alèsement, aléseur, aléseuse, alésoir, alésure. — V. Alésé.
COMP. Réaléser.
HOM. Alésé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aléser — (a lé zé. La syllabe le prend l accent grave quand la syllabe qui suit est muette, excepté au futur et au conditionnel où l accent aigu reste) v. a. 1°   Technologie. Unir la surface intérieure d un objet qui a été foré. 2°   Aléser les monnaies …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALÉSER — v. tr. T. d’Arts Rendre unie la surface intérieure d’un objet qui a été foré. Par extension. il signifie Augmenter le calibre d’un canon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aléser — vt. alézî (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • alésage — [ alezaʒ ] n. m. • 1813; de aléser ♦ Opération consistant à parachever, en en calibrant exactement les dimensions, les trous qui traversent une pièce mécanique. ♢ Autom. Usinage des cylindres; par ext. Diamètre d un cylindre. ● alésage nom… …   Encyclopédie Universelle

  • alésoir — [ alezwar ] n. m. • 1671; de aléser ♦ Outil à aléser. ● alésoir nom masculin Outil de coupe de précision servant à aléser et généralement manœuvré à la main, au moyen d un tourne à gauche, ou sur machine. (L alésoir étant guidé par les… …   Encyclopédie Universelle

  • John Wilkinson — Pour les articles homonymes, voir John Wilkinson (homonymie). John Wilkinson[réf. souh …   Wikipédia en Français

  • aléseur — [ alezɶr ] n. m. • XXe; de aléser ♦ Ouvrier spécialiste de l alésage. ● aléseur nom masculin Outil utilisé pour élargir un puits ou régulariser ses parois. ● aléseur, aléseuse nom Ouvrier, ouvrière travaillant sur une aléseuse. ⇒ALÉSEUR, EUSE,… …   Encyclopédie Universelle

  • réaléser — [ realeze ] v. tr. <conjug. : 6> • 1921 ; de re et aléser ♦ Techn. Aléser une seconde fois. Réaléser des cylindres ovalisés. N. m. RÉALÉSAGE , 1932 . ● réaléser verbe transitif Augmenter légèrement le diamètre d un alésage pour faire… …   Encyclopédie Universelle

  • Outil de tour — L outil de tour désigne un des nombreux outils utilisés, avec un porte outil, sur un tour. La plupart du temps la pièce tourne à une vitesse calculée (vitesse de rotation en tours par minute) accompagnée d’un avance travail (en mètres par minute) …   Wikipédia en Français

  • alaise — alèse ou alaise [ alɛz ] n. f. • aleize 1419; l alaize, coupure fautive de la laize → laize, lé 1 ♦ Pièce de tissu (parfois imperméable) que l on place dans un lit pour protéger le matelas. 2 ♦ Planche qu on ajoute à une autre pour élargir un… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”